Flash info

Maladies métaboliques/Treichville : Plus de 700 personnes dépistées



Le conseil municipal de la commune de Treichville, dans sa politique sociale, a initié une campagne de sensibilisation et de dépistage à la mairie, le mercredi 31 janvier 2024.
Plus de 700 personnes venues de tous les quartiers de la cité N’Zassa se sont fait dépister gratuitement des maladies métaboliques : le diabète, l’hypertension artérielle et l’obésité.

L’initiative est du maire François Albert Amichia. Elle vise à lutter et prévenir les maladies endémiques en général et métaboliques en particulier.

Selon Kouassi Pauline, Directrice des services socioculturels et de promotion humaine (Dsscph), maître d’œuvre de cette action, c’est le début des activités que compte mener sa direction sous les recommandations du conseil municipal.

« Chaque année, nous organisons des séances de dépistage gratuit pour plusieurs maladies. Il faut savoir que les maladies dites métaboliques, à savoir le diabète, l’hypertension artérielle, l’obésité sont des tueurs silencieux. François A. Amichia, maire de la commune, soucieux de l’état de santé de sa population, a bien voulu accorder cette campagne de sensibilisation et de dépistage gratuit aux riverains », a-t-elle confié.

Elle a invité, par ailleurs, les résidents à sortir massivement lors des campagnes de dépistage. « Nous invitons nos populations à prendre part à ces campagnes de dépistage gratuit. Cela leur permettra de connaître dans un premier temps leur statut et d’être suivies par des spécialistes de la médecine. La santé passe avant tout », a-t-elle signifié.

À sa suite, Dr Gnagne Inès du centre médical L’Œil des anges a incité les populations à une pratique régulière du sport pour une santé au beau fixe. Il leur a rappelé que ces maladies affectent même les plus jeunes en raison de son caractère héréditaire.

« De plus en plus, des diabétiques sont répertoriés chez les jeunes. Il faut lutter contre ce fléau en prenant soin de son hygiène de vie, en pratiquant une activité physique régulière et en mangeant sainement. Ce qui nous passionne dans notre jeunesse nous sera bénéfique dans notre vieillesse », a-t-elle dit.

Résidant à l’avenue 18 rue 13, Touré Aboubacar s’est dit heureux d’avoir pris part à cette campagne de sensibilisation et de dépistage.



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview