Flash info

Les catholiques des pays touchés par Ebola absents du pèlerinage marial de Dassa-Zoumè

Les fidèles catholiques des pays touchés par le virus Ebola ne seront pas à la 60ème édition du pèlerinage marial de Dassa-Zoumè, ville dans le centre-sud du Bénin, qui commence vendredi soir, a-t-on appris de sources officielles à Cotonou.

"Le responsable du voyage des pèlerins du Nigeria, pays endémique, nous a retourné tous les laissez-passer destinés aux véhicules de ces pèlerins. Ce qui signifie qu'ils ne participeront pas à notre pèlerinage", a annoncé le Conseil permanent de la conférence épiscopale du Bénin.

"Nous pouvons affirmer que le risque de contagion par des pèlerins venant des pays à risque est pratiquement nul", a affirmé le conseil.

Des milliers de fidèles de l'église catholique romaine des pays d'Afrique et d'Europe se convergent vers la ville de Dassa-Zoumè, pour magnifier la Vierge Marie pendant trois jours.

Selon le Conseil permanent de la conférence épiscopale, des mesures de prévention et de protection sont envisagées sur le site du pèlerinage marial.

"A leur entrée, à leur sortie et au cours de leur circulation sur le domaine du sanctuaire, les pèlerins seront invités à se désinfecter plusieurs fois dans la journée, les mains, les pieds et d'autres parties du corps dénudées", indique le conseil.

De même, le rite optionnel du signe de la paix sera omis et tous les fidèles qui reçoivent habituellement le corps de christ devront communier dans la main avec vigilance, dévotion et respect.

Depuis 1954, des milliers de pèlerins africains et européens se rendent annuellement à la grotte mariale de Dassa Zoumé pour rendre hommage à la Vierge Marie.

 

 

Source Xinhua





Photos inedites



Facebook

Interview