Flash info

Vaccination contre la polio : autorités préfectorales et sanitaires invitent les parents à ne pas cacher les enfants



La campagne de vaccination contre la poliomyélite a cours depuis vendredi 17 juin 2022, dans le District sanitaire de Divo, où les autorités préfectorales et sanitaires ont mis à profit l’occasion pour sensibiliser les parents sur l’importance de cette opération et sur la nécessité de ne pas cacher leurs enfants au passage des agents vaccinateurs.

Le lancement de l’opération s’est fait devant la grande mosquée du quartier Dialogue de Divo, en présence du représentant du préfet de région, de celui de l’Organisation mondiale de la santé, de Directeurs et chefs de service du département, de chefs de communautés et de guides religieux.

« Notre responsabilité est de protéger nos enfants, Dieu nous le demande. On ne peut pas cacher nos enfants pour éviter de les faire vacciner et quand ils contractent la maladie (la polio) et qu’ils sont paralysés, nous accusons Dieu. N’accusons pas Dieu. Nous seuls sommes responsables », a déclaré le représentant du préfet, Doumbia, Secrétaire général 1 de préfecture.

Il a trouvé inadmissible la résurgence de la poliomyélite en Côte d’Ivoire, et particulièrement à Divo, où deux cas suspects ont été découverts l’année dernière, dans les quartiers Dialogue et Briboré, alors que la Côte d’Ivoire était dans une phase de déclaration de l’éradication de la polio.

Le Directeur département de la santé de Divo, Dr Kodji Florent, a également insisté sur le message délivré par le représentant du préfet et a demandé l’implication de toutes les composantes de la société pour la réussite de cette nouvelle campagne de vaccination entièrement gratuite.

« Ne cachez donc pas les enfants au passage des agents vaccinateurs. Tous les enfants de zéro à cinq ans doivent être vaccinés », a conseillé Dr Kodji. Il a expliqué que contrairement à certaines rumeurs, le vaccin ne fait aucun mal aux enfants, mais sauve plutôt ceux-ci de la paralysie.

Deux campagnes de vaccination auront lié cette année, dont la première actuellement en cours. Celle-ci s’étend du vendredi 17 au lundi 20 juin 2022 et concerne 37 districts sanitaires de Côte d’Ivoire, jugés à haut risque. Au niveau du district sanitaire de Divo, la campagne cible 57 000 enfants âgés de zéro à cinq ans.



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview