Flash info

Affaire "convoyage d'électeurs à Tiassalé": Le PDCI blanchit le RHDP, Assalé confondu



Le délégué départemental du PDCI-RDA de Tiassalé, Alexis Amichia, a pris le contre-pied des accusations de convoyage d'électeurs, évoqué par le député-maire Assalé Tiémoko.

Dans une publication sur la page Facebook de la délégation du PDCI-RDA de Tiassalé, Alexis Amichia dénonce les accusations sans fondement du Député-Maire Assalé Tiémoko selon qui, plusieurs individus venus d’Abobo, transportés dans un car, auraient été enrôlés sur la liste électorale à Tiassalé.

"C'est avec stupéfaction que nous avons appris sur la page Facebook d'un élu de notre circonscription qu'un car filmé à distance malheureusement pour mieux distraire l'opinion nationale et internationale qu'il n'a pas omis d'associer à cette supercherie, transportait des individus venus s'envoler à Tiassalé au compte d'un candidat. Bien entendu, nous essayons d'en savoir plus avant de nous prononcer et quelle ne fut notre surprise d'apprendre qu'aucun car transportant des individus aux fins d'enrolement n'est arrivé à Tiassalé et dans aucun centre d'enrolement. Tiassalé étant une petite ville, tous, nous nous connaissons et connaissons les intrus. Aucun intrus donc n'avait été vu nulle part dépaysé de l'atmosphère de Tiassalé", a martelé d'emblée Alexis Amichia.

Le délégué départemental du Pdci-Rda dit prendre à témoin, l'opinion nationale et internationale sur les agissements de certains élus locaux qui auraient, selon lui, commencé à croire qu'ils ont le monopole de la Politique dans la ville de Tiassalé et que sans eux, il ne doit rien s'y faire.

"La politique, en voulant à tout prix salir un adversaire, est malsaine et Tiassalé n'en a point besoin. C'est l'objet de notre sortie pour rétablir les choses dans leur contexte. Tiassalé est une ville où passent une kyrielle de car au quotidien, pourquoi donc filmer un car à distance pour faire croire que celui-ci transporte des électeurs dans le seul but de semer la zizanie dans la tête des gens?", s'interroge Alexis Amichia.

Dénonçant des troubles en préparation de la part de ces hommes politiques, le délégué PDCI s'inquiète que ces derniers, très actifs sur les réseaux sociaux, n'ont que "leurs pages Facebook que pour dénigrer tout sans une once de preuves".

"Tiassalé a toujours été une zone tranquille à toutes les élections. Donc, qu'on ne la mêle pas à notre incapacité à mobiliser et à répondre aux attentes de la population. En conséquence, nous apportons ce démenti à cette machination pour ne pas qu'on soit témoin des troubles qu'on essaie de préparer", a insisté le parti dirigé par Henri Konan Bédié.



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview