Flash info

Corruption /La Convention des Nations Unies anti-corruption en Afrique occidentale au centre d’un atelier régional à Assinie



Dans un engagement fort dans le sens de la lutte contre la corruption, l’Office des Nations Unies contre la Drogue et le Crime (ONUDC) a organisé un atelier régional à Assinie Mafia. Cet événement a réuni des représentants de plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et du Sahel pour accélérer l’application de la Convention des Nations Unies contre la corruption.

Le président de la Haute Autorité pour la Bonne gouvernance (HABG) de la Côte d’Ivoire, Epiphane Zoro Bi Ballo, ouvrant l’atelier, a affirmé l’importance de la coopération régionale dans ce combat: “La corruption est un enjeu essentiel pour promouvoir le développement économique et social. On ne peut pas lutter contre la corruption tout seul. Elle est étroitement liée à la criminalité transfrontalière, et c’est pour cela que nous nous réjouissons de l’initiative de l’ONUDC de créer cette plateforme”.

Jean-Christophe Belliard, ambassadeur de France, a rappelé que “la lutte contre la corruption est l’un des Objectifs de Développement Durable majeurs mis en avant par les Nations Unies”.

Kodjo Attisso, coordonnateur régional de l’ONUDC pour la lutte contre la corruption, a félicité la Côte d’Ivoire pour ses efforts dans ce domaine.

L’atelier, prévu sur trois journées, vise à renforcer la synergie entre les États de la région pour lutter efficacement contre la corruption.

Avec CICG








LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview