Flash info

Côte d'Ivoire : Depuis la MACA, un prisonnier dirige un redoutable gang



Gnanan Bi Tra Rodrigue, un pensionnaire de la MACA (Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan), dirigeait les activités d'un redoutable gang de malfaiteurs. La bande de cet audacieux prisonnier a été démantelée par les éléments de la Direction de la police criminelle (DPC).

Il y a quelques mois, plusieurs attaques à main armée commises en réunion et avec violences étaient signalées dans diverses communes du District d'Abidjan, informe Adou Richard dans un communiqué. Le procureur de la République précise que ces attaques ont eu lieu à Treichville, où un veilleur de nuit a été froidement tué, mais aussi à Marcory, Vavoua, Duékoué, Daloa et San Pedro.

Adou Richard poursuit en révélant que l'enquête diligentée par la Direction de la police criminelle a permis, grâce à une information anonyme, à mettre la main sur Kouakou N'goran, qui avait prévu avec sa bande d'attaquer une agence de transfert d'argent à Daoukro.

Après les investigations des agents de la Direction de la police criminelle, il a été établi que toutes ces attaques citées plus haut ont été perpétrées par cette bande de délinquants.

Au cours de leurs enquêtes, les agents enquêteurs ont pu établir que toutes les attaques graves mentionnées plus haut ont été commises par la même association de malfaiteurs. Les nommés Ouedraogo Inoussa, Tra Bi Yannick Alias Petit Peul, Bah Rodrigue alias Drigo, Tra Bi Seh Donatien, Some Dominique, Pabelguem Dramane Et Gnanan Bi Tra Rodrigue Alias Getheme ou Euro, le chef de la bande ont été mis aux arrêts.

Les suspects ont été déférés devant le parquet le 10 janvier 2023. Ils ont été ensuite traduits devant le tribunal correctionnel. "Vidant sa saisine ce jour, le Tribunal correctionnel a relaxé les nommés Tra Bi Seh Donatien BI et Some Dominique reconnu tous les autres prévenus coupables des faits à eux reprochés et, en répression, les a condamnés à l’emprisonnement à vie", déclare Adou Richard dans son communiqué.

Par ailleurs, au regard des lourds préjudices financiers subis lors des attaques à main armée, le procureur de la République a invité les opérateurs économiques à privilégier les virements bancaires et d’appeler ceux d’entre eux qui doivent nécessairement manier des espèces, à observer la plus grande prudence dans le transport de leurs fonds.








LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview