Flash info

La cacaoculture se porte bien en Côte d’Ivoire malgré la COVID-19 (Ministre)



La production de cacao ivoirien est restée “forte”, malgré la pandémie de la COVID-19, a déclaré le ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement rural, Kobenan Kouassi Adjoumani, lundi 22 novembre 2021, dans une plantation de cacao, dans le village d’Amanikro (Divo).

Le ministre Adjoumani a fait cette déclaration, en présence du président du Fonds international de développement agricole (FIDA), Gilbert F. Houngbo, venu à Divo effectuer une visite de terrain.

La Côte d’Ivoire produit actuellement plus de 2,3 millions de tonnes de cacao en dépit de la COVID-19. Une preuve, selon lui, du courage des planteurs ivoiriens, non sans expliquer qu’une bonne rétribution est faite aux producteurs, car depuis l’arrivé du président Alassane Ouattara au pouvoir, celui-ci a décidé le paiement de 60% du prix Caf (Coût, assurance, fret) aux producteurs de cacao.

Le président Ouattara va souvent au-delà des 60%, avec aujourd’hui un paiement de 90% du prix Caf pour le café, et à 72% pour le cacao, a soutenu le ministre de l’Agriculture et du développement rural.

Au regard de la pénibilité du travail de production et l’accès difficile aux plantations, M. Adjoumani a plaidé auprès du président du FIDA, afin que celui-ci intervienne auprès des bailleurs de fonds et des consommateurs de chocolat. Il a sollicité un appui financier substantiel à la filière café-cacao, afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des producteurs.










Photos inedites



Facebook

Interview