Flash info

Côte d’Ivoire / Le présumé violeur de l’institutrice de Daridougou court toujours contrairement aux rumeurs de son arrestation



Le violeur présumé de l’institutrice de Daridougou, une localité située à 25 kilomètres de Sandegué, est toujours en fuite, a appris l’AIP, mercredi 13 octobre 2021, de sources sécuritaire et syndicale locales contrairement à des informations relayées sur les réseaux sociaux, faisant état de son arrestation.

En ce qui me concerne, je continue mon enquête”, a déclaré le commandant de compagnie de la gendarmerie de Tanda, Cdt Aké.

“Notre plus grand souhait est l’arrestation du violeur en question”, a réagi pour sa part le secrétaire général local du syndicat national des enseignants de base en Côte d’Ivoire, Félix Kouakou.

Un individu encagoulé a violé, sous la menace d’une arme à feu une institutrice dans la nuit du mercredi 06 au jeudi 07 octobre 2021 à Daridougou, dans le département de Sandégué (Nord-est).

Après son forfait, il s’est évaporé dans la nature. Les forces de l’ordre sont activement à sa recherche.

Des voix se sont élevées pour condamner cet acte délictueux.

Le gouvernement, par la voix de la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Mariatou Koné, a marqué son indignation suite à cette violence sexuelle dont l’enseignante a été victime, et lui a traduit toute sa compassion et son soutien dans un communiqué lundi 11 octobre.

Tout en condamnant avec « la plus grande fermeté cet acte ignoble », la ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation a promis « de tout mettre en œuvre, en liaison avec les autorités judiciaires, pour que l’auteur subisse la rigueur de la loi ».

L’organisation syndicale des enseignants du primaire public de Côte d’Ivoire (Oseppci) a également condamné le viol de l’institutrice.










Photos inedites



Facebook

Interview