Flash info

Côte-d’Ivoire: Hausse des prix des vivriers dans l’ouest du pays (Taï)



Les prix des produits vivriers connaissent une hausse sur les marchés de Taï (ouest du pays), depuis quelques semaines, a constaté l’AIP.

Les produits vivriers sont fournis en petite quantité sur les différents marchés de la commune. Le tas de quatre ou cinq aubergines, vendu auparavant à 200 Francs CFA, s’achète désormais à 500 FCFA, pareil pour la même quantité de tomates.

La banane est quasiment absente du marché et seules les graines de palme sont disponibles à un prix relativement abordable.

Les principales causes évoquées pour cette flambée des prix sont les difficultés d’approvisionnement, doublée de la faibles production locale, elle-même entraînée par l’occupation de la majorité des terres cultivables par les cultures de rente telles que l’hévéaculture et la cacaoculture.

Habituée à s’approvisionner avec les départements voisins, la vendeuse Olga Yao espère que les autorités compétentes accentueront leurs actions pour aider les commerçantes et soulager les clients à travers la réhabilitation des routes, surtout en saison pluvieuse.

(AIP)










Photos inedites



Facebook

Interview