Flash info

Assainissement des quartiers précaires : Ouattara appelle à faire preuve d’humanisme et de solidarité



Le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, présidant un conseil des ministres, ce mercredi 28 février 2024, a appelé à faire ‘’preuve de solidarité et d’humanisme’’ dans les opérations d’assainissement qui ont cours, actuellement, dans le District d’Abidjan après que tout un collège privé a été, entièrement, rasé à Yopougon-Gesco, plongeant plus 1800 élèves dans le désarroi.

Selon le ministre de la Communication, Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement, le chef de l’Etat sensible à la situation des populations vivant dans ces quartiers, a rappelé ‘’les vertus de solidarité et d’humanisme dont nous devons faire preuve dans ces opérations d’assainissement afin de préserver la cohésion et la paix sociale dans notre pays’’, a-t-il indiqué suite à une communication du Premier ministre Robert Beugré Mambé,  relative à la situation des quartiers précaires.

Le Porte-parole du gouvernement a précisé qu'il s'agit d'assainissements et non de déguerpissements desdits quartiers que compte la ville d’Abidjan, dont certains sont en situation "de hauts risques parce que régulièrement sujets à des éboulements ou glissements de terrain ou à des inondations entraînant des pertes en vies humaines.'', a déclaré le ministre Amadou Coulibaly.

 Ces quartiers, selon lui, nécessitent un assainissement. Et afin d’assurer une meilleure coordination de ces opérations d’assainissements, le Premier ministre, chef de gouvernement et le ministre des sports et du cadre de vie ont entamé des concertations avec les différents acteurs.

"Des priorités seront données dans le cadre de ces opérations aux quartiers en situation de hauts risques, car il s’agit avant tout de protéger et sauver des vies humaines'', a fait savoir M. Coulibaly.

Des opérations de démolitions de sites, d’habitations et d’établissements scolaires sont en cours dans le District Autonome d’Abidjan, notamment dans les communes de Yopougon et d’Attécoubé, rappelle -t-on.



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview