Flash info

Côte d’Ivoire / Municipales 2023 : Des partisans d’un perdant manifestent violemment à Madinani



Des partisans d’un camp perdant aux élections municipales à Madinani, mécontents après la proclamation des résultats ont manifesté violemment, caillassant un véhicule de la gendarmerie et blessant un responsable sécuritaire.

Dès l’annonce, sur la chaîne nationale, des résultats, lundi 04 septembre 2023, ces partisans, se réclamant du maire sortant, battu, ont envahi les environs de la préfecture pour contester. Ils se sont heurtés aux forces de sécurité déployées pour les contenir.

A coups de machette, de gourdin et de pierres, ceux-ci ont endommagé le véhicule de liaison de la brigade de gendarmerie de la ville, faisant notamment voler en éclat les parebrises avant et arrière. Le commandant de brigade a été atteint au visage par un projectile.

Ces mêmes partisans avaient, par des actes de violence similaires, empêché, dans la nuit de samedi, la proclamation des résultats, au niveau local.

La préfecture, qui servait de lieu de proclamation, avait été envahie par des individus qui ont cassé des bâches, des chaises, du matériel informatique et un groupe électrogène. Les locaux de la CEI ont aussi été saccagés, deux motos ont été calcinées et un domicile a été cambriolé, au cours de ces tensions post-électorales, à Madinani.

Les résultats de l’élection municipale à Madinani proclamés par la CEI centrale ont donné vainqueur la liste indépendante, avec 49,95 % des suffrages. Le candidat dont des partisans ont orchestré les violences est arrivé 2ème, avec 48,97 %.

Trois listes se disputaient la mairie, à savoir celle du Rassemblement des Houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, pouvoir), une liste indépendante et une du Parti des peuples africains-Côte d’Ivoire (PPA-CI, opposition).



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview