Flash info

Comores : deux femmes placées en détention pour des relations homosexuelles



Les relations entre les personnes du même sexe sont illégales aux Comores, un archipel de l'océan Indien à majorité musulmane qui compte 870 000 habitants. Le procureur Ali Mohamed Djounaid a déclaré que les femmes étaient placées en détention provisoire dans une prison de la capitale, Moroni, après une comparution devant le tribunal au cours de laquelle elles ont été accusées d'avoir eu des "relations sexuelles contre nature". "Elles sont accusées d'actes contraires aux bonnes mœurs et à la nature", a déclaré M. Djounaid. Si elles sont reconnues coupables, les deux femmes, âgées de 22 et 25 ans, pourraient être condamnées à une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à deux ans, a-t-il ajouté.

Il n'a pas été possible de joindre immédiatement un avocat représentant les deux femmes. Ces dernières années, les relations entre personnes de même sexe ont fait l'objet d'une répression croissante dans certains pays africains. Les lois anti-LGBTQ+ sévères adoptées en Ouganda et au Ghana ont été vivement condamnées par les pays occidentaux et les défenseurs des droits de l'homme.



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview