Flash info

Le ministre ukrainien de l’Intérieur tué dans un « crash » d’hélicoptère avec 17 autres personnes



Le ministre ukrainien de l’Intérieur, Denys Monastyrsky [42 ans, en poste depuis juillet 2021], a été tué dans un accident d’hélicoptère survenu ce matin dans la ville de Brovary, à l’est de Kiev. L’hélicoptère s’est écrasé près d’un jardin d’enfants.

Au total, au moins 18 personnes ont été tuées, rapporte le gouverneur Cooleba de la région de Kiev sur Telegram. Outre le ministre de l’Intérieur, trois enfants, le vice-ministre de l’Intérieur Yevhen Jenin et le secrétaire d’État Yuri Lubkovych figurent également parmi les morts. Neuf victimes se trouvaient à bord de l’hélicoptère.

29 personnes ont également été blessées, dont quinze enfants. Ils ont été transportés à l’hôpital. Leur état n’est pas encore connu.

Koeleba parle d’une tragédie.

La cause de l’accident n’est pas claire. L’hélicoptère s’est écrasé ce matin vers 1h15 heure d’Abidjan, près d’un complexe résidentiel et d’un jardin d’enfants, où des enfants et du personnel étaient encore présents à ce moment-là.

Sylvie Kouamé
Qui était Denys Monastyrsky, le ministre de l’Intérieur tué dans un crash d’hélicoptère ?

Avocat de profession, marié et père de deux fils, le ministre était en poste depuis le 16 juillet 2021. Il commandait notamment la Garde nationale.

Le ministre de l’Intérieur ukrainien, Denys Monastyrsky, 42 ans, a trouvé la mort dans un crash d’hélicoptère ce mercredi 18 janvier à Brovary, une ville de 100.000 habitants à l’est de Kiev. Il se rendait sur le front avec son adjoint Yevhen Yenin et le secrétaire du ministère Yuriy Lubkovych, a expliqué la présidence. Selon la police nationale, il y aurait «18 morts dont deux enfants». En poste, depuis le 16 juillet 2021, le ministre de l’Intérieur avait sous son commandement, en plus des 160.000 policiers, la garde nationale d’Ukraine, forte d’environ 90.000 hommes depuis le déclenchement de la loi martiale.

Né à Khmelnytskyi, dans l’ouest du pays, il était docteur en droit, puis était devenu avocat chez Hillmont Partners, Global Ties KC, puis Legal Consulting LLC. Entre 2014 et 2019, il avait travaillé aux côtés d’Anton Herashchenko, alors député à la Rada – le parlement d’Ukraine. Ce dernier, qui a fait l’objet d’une tentative d’assassinat par des sicaires séparatistes, conseillait le ministre de l’Intérieur auquel Monastyrsky a succédé, Arsen Avakov. Il était marié, et père de deux fils. En 2019, Denys Monastyrsky était présenté par les médias comme un expert de l’équipe du candidat Zelensky. Après la victoire de son parti – Serviteur du Peuple -, il a été élu député et avait présenté un projet de loi encadrant le lobbying en Ukraine.

Avec Lefigaro



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview