Flash info

Ghana : la banque centrale va tester sa monnaie électronique d'ici septembre



Il a indiqué que l'introduction de cette monnaie numérique de la banque centrale (CBDC) était l'un des impératifs politiques critiques de l'après-COVID-19, car la pandémie a accéléré le mouvement vers une économie sans numéraire et était susceptible de façonner la politique monétaire à l'avenir.

"La monnaie numérique fait partie de la reconnaissance par la banque centrale de la nécessité d'un paiement numérique et d'une prestation numérique de services financiers. Par ce biais, la Banque du Ghana offrira une plateforme sur laquelle nous pourrons ajouter plus de valeur aux transactions numériques", a dit M. Opoku-Afari.

Selon lui, la durée de la phase pilote "sera déterminée par la facilité avec laquelle le public l'acceptera et par la rapidité avec laquelle la dynamique opérationnelle sera mise en évidence et les fondements opérationnels construits pour contenir tout défi opérationnel qui se présentera". "Nous prévoyons que la CBDC de la banque fera progresser l'inclusion financière, favorisera l'efficacité et la stabilité du système de paiement, ainsi que la concurrence dans le secteur financier", a-t-il ajouté.





Photos inedites



Facebook

Interview