Flash info

18e Ficad – Akoto annonce des innovations et vente les retombées pour Daoukro



Culture – Le 18e Ficad de Daoukro sous le signe de la sécurité routière

Peuples Agni et sénégalais à l’honneur

C’est reparti pour le Festival international de la culture et des arts de Daoukro (Ficad). L’événement culturel majeur de la capitale de l’Iffou a été lancé mercredi 18 janvier 2023 à Abidjan devant annonceurs, partenaires, journalistes et cadres de la région. Il y a 18 ans, sans grands moyens mais avec une dose de conviction, le député Olivier Akoto lançait le Ficad. Aujourd’hui les éditions se succèdent et se bonifient. Le Ficad a gagné en notoriété, il a conquis le cœur du peuple Nambè et au-delà.

Du 1er au 9 avril 2023, Daoukro va revivre des moments endiablés au rythme de la musique, des arts, des us et coutumes baoulé.

En chiffres, les organisateurs tablent sur 100 mille participants, 100 stands, un podium géant, 500 emplois temporaires…

Pour Olivier Akoto, le Ficad a gagné en maturité et renforce au fil des éditions sa vocation internationale. « L’événement a pris de l’étoffe et est devenu la vitrine du développement de Daoukro. Le plus grand souhait est que ce festival dure. (…) Le Ficad a un impact sur Daoukro et la région de l’Iffou. On ne peut pas dire que le Ficad n’a rien apporté à Daoukro », a vanté Olivier Akoto, par ailleurs commissaire général du Ficad.

L’édition de cette année met l’accent sur la promotion du civisme d’où le thème « Civisme, culture et développement local durable ». Il s’agit, selon Olivier Akoto, d’apporter une contribution à la lutte contre les accidents de la route devenus récurrents et meurtriers ces derniers mois. Il a annoncé la remise de 200 casques aux motocyclistes et une sensibilisation à travers des concours de dessin d’art.

Le président du conseil régional Traoré Adams Kolia et le maire de Daoukro ont apporté leur soutien au festival. Adams Kolia a magnifié l’apport du Ficad à sa région et invité les populations de l’Iffou à « apporter au Ficad ce qu’elles n’ont jamais apporté ».

Des innovations sont au menu de l’édition 2023. A côté des activités traditionnelles (match de gala, soirée Miss Ficad, contes et théâtre, parade carnavalesque, concerts…), une journée scientifique se tiendra du 30 au 31 mars 2023. Sous la forme d’un séminaire sur le financement de la culture. Autre innovation, la visite touristique et culturelle le 8 avril à Kodi, village situé à 23 km de Daoukro à la découverte du peuple Namin qui intronise son chef ce jour-là. L’innovation c’est également le concours d’arts visuels sur le civisme et la sécurité routière, l’institution du prix du meilleur costume traditionnel des peuples invités, la promotion du textile baoulé tout au long du festival.

A propos de promotion du pagne baoulé, le ton a été donné à la cérémonie de lancement par le styliste Théo. Il a eu un temps de défilé qui a permis d’apprécier sa dextérité et sa touche particulière dans le façonnage du pagne tissé baoulé. Un petit moment qui a mis en extase le public sélect des jardins Cafcom des 2 Plateaux 7e Tranche.

SD à Abidjan



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview