Flash info

Coupé-décalé: Fin de collaboration entre Ariel Sheney et Sony Music



Le jeune artiste ivoirien Sre Jean Ariel, plus connu sous le nom Ariel Sheney, a été révélé au grand public dans les années 2015 par le big boss de la Yorogang, feu Ange Didier Houon alias Dj Arafat.

Après avoir débuté sa carrière au sein du label du Daishikan en tant qu’arrangeur, le jeune prodige va très rapidement se mettre à la chanson.

Il enchaîne de nombreux titres tels que ''Laisse-moi le Kplo'', ''Chimanbilu'', ''Kadigbeu'' et bien d'autres, très appréciés par les mélomanes du Coupé-décalé.

Adulés des fans de Dj Arafat, Ariel Sheney porte l'étiquette de Premier ministre de la Yorogang, c'est-à-dire le numéro 2 du label, après bien entendu Le Yôrôbô.

Mais contre toute attente, Ariel va surprendre tout le monde en 2017 en annonçant son retrait définitif de la Yorogang. Un départ très mal digéré par Dj Arafat qui avait pourtant nourri beaucoup d'espoir en celui qui était présenté comme son meilleur élève.

En septembre 2018, l'artiste signe avec le label Sony Music. Première production intitulée ''Amina '' , avec ce clip où l'on a aperçu Maria Mobil, la top modèle togolaise dénichée aux États-Unis. C'est l'incroyable succès qui a véritablement propulsé le Petit Nouchi d'Abobo sur la scène internationale.

Après plus de deux années de collaboration, Ariel Sheney a décidé de mettre un terme à son contrat avec Sony Music. Il l'a annoncé ce vendredi lors d'un point de presse à Cocody. L’artiste précise qu’il s’agit en effet d’un règlement à l’amiable. Car cette décision provient d’un accord commun entre les deux parties.

“L’artiste et sony ont décidé en très bonne intelligence d’arrêter le contrat. Il devait offrir deux albums, mais il n’a pu offrir que des singles. Sony n’a jamais causé de problème. Sony est un label respectable et nous n’allons pas faire le procès de Sony“, a affirmé Gabin Bao, Manager Business de l’artiste.





Photos inedites



Facebook

Interview