Flash info

Orpaillage Clandestin : 60 sites fermés dans le Gontougo



Le directeur régional des Mines et de la Géologie a affirmé que 60 sites d’orpaillage clandestin ont été fermés dans le Gontougo.

Séa Pascal a néanmoins déploré une recolonisation de ces sites, invitant la population à ne pas collaborer avec les orpailleurs clandestins mais, à les signaler auprès des autorités préfectorales à cause des risques de pollution liés à cette activité aurifère.

Pour le directeur régional, l’orpaillage clandestin fait appel à des produits nocifs comme le mercure ou le cyanure qui participent à la dégradation de l’environnement. Il s’est félicité de la présence de nombreuses sociétés d’exploitation de l’or qui  sont en règle et contribuent à la préservation de la biodiversité.

M. Séa a invité les orpailleurs clandestins opérant dans la région du Gontougo à se conformer aux dispositions du code minier afin d’exercer désormais en toute légalité, les rassurant que la direction se tient prête à les soutenir et à les encadrer.










Photos inedites



Facebook

Interview