Flash info

Côte d'Ivoire : Yopougon, projet du 4è pont, les populations impactées s'inquiètent et dénoncent la lenteur du processus d'indemnisation.



Des populations Rechercher populations du sous quartier Boribana Rechercher Boribana ont eu le jeudi dernier une rencontre avec des responsables du projet du 4è pont Rechercher pont à la maison des jeunes d’Attécoubé .

Des centaines d’habitants du sous quartier Boribana Rechercher Boribana vivant sur l’emprise du projet du 4è pont Rechercher pont étaient à cette rencontre d’échange avec M. Marc Guélé, collaborateur du Projet du Train Urbain d’Abidjan (PTUA) et responsable de la structure en charge du récemment des populations Rechercher populations vivant sur l’emprise du projet.

M. Guélé a d’entrée rassuré les populations Rechercher populations quant au paiement Rechercher paiement effectif de leurs indemnités avant l’opération de déguerpissement.

Expliquant que la lenteur constatée dans le paiement Rechercher paiement des indemnités est liée à plusieurs raisons, il a évoqué entre autres une rigueur dans le contrôle des documents des bénéficiaires et une innovation au niveau de la gestion financière , selon laquelle désormais tout décaissement d’argent des caisses de l’Etat doit faire l’objet préalable d’un arrêté du ministre de l’économie et des finances, a précisé M. Guélé Marc .

Dénonçant par ailleurs le manque d’informations des populations Rechercher populations du au fait de la destruction par des inconnus des listes affichées de ceux qui doivent être payés, évoquant ensuite la situation des personnes qui refusent de signer les certificats de compensation parce qu’elles contestent l’indemnité qu’on leur propose.

M. Guélé a rassuré les populations Rechercher populations que tous les cas litigieux Rechercher litigieux seront entièrement traités et que les paiements seront désormais amplifiés.

« Tous les cas seront traités jusqu’à la derrière personne », a-t-il indiqué.

M. Sekou Sylla responsable de l’Ong Colombe Ivoire Rechercher Ivoire structure œuvrant pour la défense des droits des personnes impactées a souhaité pour sa part une célérité dans le paiement Rechercher paiement des indemnités, et que l’Etat donne une garantie aux populations Rechercher populations impactées. Il a exprimé la déception des populations Rechercher populations au sortir de cette rencontre , car selon lui elles n’ont pas eu de réponses idoines Rechercher idoines à leurs préoccupations tels un chronogramme claire des paiements des indemnités, le cas des 14 propriétaires n’ayant pas encore signé leurs certificats de compensation.

M. Sanogo Iman Rechercher Sanogo Iman adjoint de la mosquée Rechercher mosquée du quartier Boribana Rechercher Boribana a pour sa part demandé qu’on reverse aux propriétaires résidents, le montant total Rechercher total de leur loyer. Les populations Rechercher populations ont dénoncé qu’elles sont constamment victimes Rechercher victimes de menaces de déguerpissement alors qu’elles n’ont pas encore perçu leur argent.










Photos inedites



Facebook

Interview