Flash info

Drenet FP Abidjan 1 : La création d’une fédération de mutuelles divise les instituteurs



Le président de la mutuelle de l’Inspection de Cocody Attoban, Valentin Etilé, était face à la presse, le mercredi 5 juin 2019, pour dénoncer ce qu’il a qualifié de forfaiture, quant à la création de la Fédération des mutuelles des instituteurs de Côte d’Ivoire. Entouré pour la circonstance de ses proches collaborateurs, notamment Mme Diomandé Amélie, trésorière de la MICOA, Koffi Alain président délégué du secteur Attoban, Mme Seka née Amon Akoua Sonia, secrétaire aux affaires sociales et assistante particulière du président de la MICOA, le conférencier a d’abord donné les raisons de la rencontre avec la presse.

D’entrée de jeu, Etilé Valentin a fait savoir qu’il voulait ouvrir sa mutuelle sur l’extérieur pour avoir des partenaires en vue de réaliser ses projets.

Mais il a précisé que la raison fondamentale de la tenue de cette conférence est « de dénoncer une forfaiture et attirer l’attention des autorités sur cette forfaiture orchestrée par nos adversaires d’hier. Toute leur attitude ressemble à de l’arnaque. Et c’est pour cela qu’on veut dénoncer et attirer l’attention ».

Le conférencier a fait savoir que tout est parti de l’élection du président de la mutuelle de l’inspection de Cocody Attoban (MICOA) qui a eu lieu le vendredi 10 mai 2019. A cette élection, il avait pour adversaire Anon Aholia Jules Narcisse, le président sortant de l’ex-MICO 1, soutenu par le secrétaire général local du Midd, Gahi Daniel, membre du comité électoral.

Etilé révèle qu’au soir de sa victoire, alors qu’il organisait son administration pour pouvoir lancer ses projets, il a appris que ses adversaires qu’il a battus, se sont réunis quelque part et ont pris la décision « de créer une Fédération des mutuelles de la région d’Abidjan 1» : « Si tant est qu’il doit avoir une fédération des mutuelles de la région, la logique voudrait que les responsables de la mutuelle de la région soient présents. Et qu’ils discutent des objectifs visés et qu’on se donne des textes pour choisir un président. On a par la suite appris que c’est une fédération des instituteurs de Côte d’Ivoire, ce n’est plus de la région…Tout le monde est libre de créer des associations. Moi, que quelqu’un crée une association des instituteurs de Côte d’Ivoire, ça ne me dit rien. Que quelqu’un crée sa propre mutuelle d’un groupement, ça ne me dit rien. Mais quand on parle de fédération des mutuelles des instituteurs alors que je suis président d’une mutuelle, ça m’interpelle »

Lire la suite










Photos inedites



Facebook

Interview