Flash info

Au total 725 centres identifiés pour le démarrage de la CMU



Le projet de la Couverture maladie universelle (CMU) démarre le 1er octobre en Côte d’Ivoire avec 725 centres de santé.

Donnant des clarifications sur ce projet jeudi à Abidjan, le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly a souligné que les 725 centres de santé ont été déjà identifiés.

Il a promis que ces infrastructures seront réhabilitées et équipés davantage. A cet titre, le chef du Gouvernement a rassuré tous les adhérents que les ressources sont mobilisées pour mettre ces centres aux normes, notant que tous les contrats sont déjà passés.

Le prélèvement des cotisations des acteurs du secteur formel débute le 1er juillet et les prestations le 1er octobre 2019.

Le chef du Gouvernement a précisé que le régime de base sera de 70% tout en suggérant aux adhérents d'avoir les assurances complémentaires pour leur couverture totale.

Ambition majeure du Gouvernement ivoirien en matière de santé, la CMU est un système de protection contre le risque maladie, obligatoire pour l’ensemble des populations vivant en Côte d’Ivoire, nationales comme non nationales, dont seulement quelque 5% bénéficie, à ce jour, d’une couverture sociale, selon les chiffres officiels.

La CNAM est l’institution de prévoyance sociale en charge de piloter la mise en œuvre. Le système, avec pour socle la solidarité nationale, offre deux régimes. L’un contributif dont les bénéficiaires doivent s’acquitter d’une cotisation mensuelle de 1.000 francs CFA par mois, et l’autre non contributif, à destination des populations dites économiquement faibles ou démunies dont la contribution sera subventionnée.

La généralisation effective de la CMU est un pan essentiel du programme social du gouvernement (PSGouv) sur la période 2019-2020.










Photos inedites



Facebook

Interview