Flash info

Fausse alerte en Côte d’Ivoire: Sidi Diallo n’a pas encore renoncé à un 3è mandat à la FIF



Suite à l’information faisant état de la volonté du Président de la
fédération ivoirienne de football de ne pas briguer un autre mandat à la
fin de celui en cours, l’IA a pu avoir une réaction d’un membre de son
entourage qui dément. Explications !

« Un journaliste ivoirien a eu effectivement eu un entretien informel
avec le Président Sidy Diallo,le mardi 4 février 2020 . Le Président de
la Fif lui a fait des confidences en off, sans qu’il soit question de
écrire un article.

J’insiste pour dire qu’il n’a jamais été question d’écrire un article,
et que le Président Sidy Diallo n’a pas été informé d’une intention
d’écrire , puisque le journaliste avait demandé un rendez-vous pour des
préoccupations d’ordre personnel et non d’ordre professionnel ou
journalistique. Il n’était pas venu réaliser une interview.

Au cours de la rencontre avec ce journaliste qui le fréquente souvent
sans que leurs échanges donnent lieu à la publication d’articles , la
question de la Fif a été abordée, et le Président Sidy Diallo a dit une
ou deux choses. Il a dit notamment qu’il n’est pas trop chaud, pour être
à nouveau candidat !

Bien entendu, une telle intention exprimée ne permet pas de conclure
formellement qu’il n’est pas candidat.

Comme il s’était engagé à ne pas publier le confrère a choisi de donner
ce qu’il considère comme un scoop à l’AFP.

Le Président Sidy Diallo l’a appelé . Il a dit avoir choisi de faire
publier à l’AFP pour respecter sa promesse de ne dévoiler leurs échanges
Ce n’est pas une interview, c’est un échange informel , avec un
journaliste venu poser des personnels, et non venu faire une interview.

Le moment venu, le Président Sidy Diallo fera savoir sa décision, après
avoir consulté les membres du comité exécutif et tous les partenaires du
football ivoirien.

Il n’en est rien pour l’instant. Il peut être candidat , comme il peut
n’être pas candidat. Mais ce n’est pas à la presse, encore moins à l’AFP
qu’il va annoncer l’information, sans avoir rencontré les Présidents de
clubs, et autres.

De toutes les façons , si le journaliste a enregistré le Président nous
verrons la suite a donner à cela, puisqu’il n’est pas venu en entretien.

Dans ce cas, il faudra alors que tout l’entretien soit publié, notamment
le contenu exact et précis de la requête pour laquelle le journaliste
était venu voir le Président Diallo, ainsi que les assurances et
l’engagement du journaliste à ne pas publier d’article sur la question
», a confié cette source de l’entourage du numéro un de la Fif.

Charles Kouassi
L’Intelligent d’Abidjan





Photos inedites



Facebook

Interview