Flash info

Alioune Tine interpelle Ouattara sur le cas Guillaume Soro



Guillaume Soro, sous le coup d'une condamnation judiciaire, est toujours en exil. Alioune Tine a récemment appelé le président ivoirien Alassane Ouattara à abandonner les poursuites judiciaires contre l'ancien président de l'Assemblée nationale de Côte d'Ivoire.

Alassane Ouattara s'est adressé à la Nation le samedi 6 août, veille de la célébration du 62e anniversaire de l'indépendance de la Côte d'Ivoire. Dans son allocution, le, président de la République a annoncé une grâce présidentielle pour l'ex-chef d'État Laurent Gbagbo. Au cours de son intervention, le chef de l'exécutif ivoirien a ignoré le cas de Guillaume Soro, en exil depuis le 23 décembre 2019.

Pour rappel, après avoir démissionné de son poste de président de l'Assemblée nationale, Guillaume Soro, en profond désaccord avec son ancien mentor Alassane Ouattara, a dévoilé son ambition de briguer la magistrature suprême. Il a profité d'un séjour en Europe pour annoncer officiellement sa candidature à l'élection présidentielle d'octobre 2020.

Guillaume Soro, qui venait de lancer un mouvement politique dénommé GPS (Générations et peuples solidaires), avait prévu rentrer en Côte d'Ivoire le 23 décembre 2019 pour lancer sa campagne. Cependant, l'ex-chef rebelle n'a pu fouler le sol ivoirien et l'avion qui le transportait a été dérouté au Ghana. Dans la foulée, un mandat d'arrêt international est lancé contre le leader des soroistes.

Depuis le 23 juin 2021, l'ancien député de Ferké, qui a fait les beaux jours de la FESCI (Fédération estudiantine et scolaire de Côte d'Ivoire), est condamné à la prison à vie pour "atteintes à la sureté de l'État".

Au lendemain du discours d'Alassane Ouattara à la Nation, Alioune Tine s'est exprimé en faveur d'une annulation des poursuites contre Guillaume Soro. "Pour une réconciliation élargie à tous les fils et toutes les filles de Côte d’Ivoire, il faut annuler les poursuites contre Guillaume Soro et libérer tous les détenus politiques, faciliter le retour de tous les exilés politiques", a-t-il indiqué.

Ce n'est pas la première fois que le Sénégalais prend position pour Guillaume Soro. En septembre 2021, il avait ouvertement demandé la fin d'exil pour le fondateur de GPS. "Et Guillaume Soro, il faut qu’il rentre. Qu’on annule toutes les poursuites contre lui-même et contre tous les détenus politiques en Côte d’Ivoire. Il ne faut pas se réconcilier à moitié. Il faut se réconcilier avec tout le monde", s'était-il exprimé.



LIVRES



Photos inedites



Facebook

Interview