Flash info

5 ans après avoir battu Affoussy, ce que prépare Yasmina Ouegnin



Yasmina Ouegnin est la candidate du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI) aux élections législatives du 6 mars 2021. La députée sortante de la commune de Cocody est consciente de l'immense défi qui l'attend.
Yasmina Ouegnin ravie de représenter le PDCI à Cocody


Après un moment de vives tensions, Yasmina Ouegnin et son parti politique, le Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI-RDA), ont fini par accorder leur violon. La fille de Georges Ouegnin, l'ancien directeur de protocole de feu Félix Houphouët-Boigny, a été réhabilitée par sa famille politique.

En guise de preuve de la normalisation des relations, "YAS", comme la surnomment ses partisans, a été désignée pour représenter le parti septuagénaire aux élections législatives dans la circonscription de Cocody, une commune d'Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Yasmina Ouegnin a exprimé sa gratitude à la direction ainsi qu'à la base de son parti politique pour avoir porté son choix sur elle.

"Je suis ravie de ce que le PDCI, de la base à la direction, et de la direction à la base, ait porté son choix sur moi pour être le porte-étendard du PDCI-RDA à Cocody. Pour défendre le parti de Félix Houphouët-Boigny à Cocody. Un parti de combattants et de combattantes. Un parti qui s’élève toujours contre l’injustice, un parti qui prône des valeurs de paix, de dialogue, de fraternité vraie et surtout un parti dont l’objectif premier est de se mettre au service des Ivoiriens", a confié la députée du groupe parlementaire Vox Populi, dont les propos sont repris par nos confrères de Le Nouveau Réveil. C'était le jeudi 18 février 2021 au cours d'une rencontre avec les délégations PDCI de Cocody.
Quand Yasmina Ouegnin terrassait Affoussiata Bamba

Yasmina Ouegnin, on se rappelle, avait sorti le grand jeu lors des élections législatives de 2016, en faisant mordre la poussière à la candidate du président ivoirien Alassane Ouattara et du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) à Cocody, en tant que candidate indépendante.

En effet, la politicienne ivoirienne s'était brillamment imposée devant Affoussiata Bamba Lamine, ancienne ministre de la Communication aujourd'hui en exil auprès de Guillaume Soro, en récoltant 56,86 % contre 32,03 % pour la candidate du pouvoir ivoirien.

Cinq ans plus tard, Yasmina Ouegnin demeure déterminée à battre de nouveau les anciens alliés d'Henri Konan Bédié. Elle l'a fait savoir dans le cadre d'échanges avec les délégués PDCI de Cocody le jeudi 18 février 2021.

"Nous avons un grand combat qui s’annonce ! À partir du 26 février, nous n’aurons plus de question à nous poser", a-t-elle confié.

Il faut noter que "YAS" devra affronter le Front populaire ivoirien (FPI), représenté par Issiaka Sangaré et le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), porté par Koalla Célestin.

Yasmina Ouegnin siège au Parlement ivoirien depuis décembre 2011. Elle avait d'abord été élue députée à Cocody sous la bannière PDCI-RDA. De profondes divergences la conduisent à défendre son fauteuil en 2018 en qualité de candidate indépendante.

La jeune dame réussit à faire tomber la grosse machine du RHDP en remportant les élections législatives devant Affoussiata Bamba Lamine dans un duel qui a cristallisé l'attention des Ivoiriens.





Photos inedites



Facebook

Interview