Flash info

Côte-d’Ivoire: Henriette et Henri Konan Bédié font sensation à Yamoussoukro



Combien de militants mobilisés pour cette investiture du candidat du Pdci ? Difficile d’avancer pour le moment un chiffre. Guikahué, le directeur de campagne en avait promis plus de 80 mille. Les militants ne se sont pas fait prier en envahissant depuis les premières heures du samedi, 4 compartiments de la place Jean Paul II de Yamoussoukro.

Les organisateurs, sous la houlette du secrétaire exécutif à la jeunesse, l’ancien meeciste Kamagaté Brahima, n’a pas fait dans la dentelle. Son organisation est impressionnante par la logistique déployée. Chapiteaux présidentiels, matos gigantesque, groupe électrogène et podium géants…

L’entrée en scène de Henriette, l’épouse et de son époux, le candidat Bédié, est un autre moment d’extase. A bord d’une Infinity toute neuve, l’ancienne première dame en quête d’une nouvelle jeunesse et un nouveau statut, a fait une entrée remarquable. Elle séduira encore plus par ses déhanchements qui rappellent ses dix huit ans, au son de Yodé et Siro  »C’est mon gbonhi ».

Henri Konan Bédié arrive quand l’horloge affiche 12h30. Il est accueilli par une cohorte blanche de komian, ces vieilles femmes au pouvoir exorciste. S’il avait habitué le public à la Mercedes noire hors série lors de ses apparitions solennelles, cette fois, il débarque d’une Escalade noire, une américaine. A sa descente, c’est l’hilarité générale chez les militants.

Pour des opposants sans les moyens du pouvoir, HKB et sa  »biche royale » Henriette démontrent qu’ils ont de quoi séduire au cours de cette campagne qui sannonce. Des agréments tout aussi importants, au-delà du programme de gouvernement et du discours habituels.





Photos inedites



Facebook

Interview