Flash info

Assoa Adou convoqué à la préfecture de police d'Abidjan lundi



« Il est convoqué pour le lundi à 10h00 (GMT, heure locale) », a indiqué à APA Franck Anderson Kouassi, chargé de communication d'une tendance du parti, insinuant que la convocation ne porte « aucun motif » concernant l'objet de sa convocation.  

La rencontre à Bruxelles entre l'ancien chef de l'Etat Laurent Gbagbo et son Premier ministre Pascal Affi N'guessan marque «la réconciliation réelle et véritable» entre les deux franges du Front populaire ivoirien (FPI, opposition) qui se disputent depuis 2014 la présidence du parti, avait indiqué en février dernier l'ex-Prelmière dame Simone Ehivet Gbagbo.

M. Assoa Adou « a reçu cette notification aujourd'hui (samedi) » alors qu'il n'était pas à la maison mais les éléments de la police ont déposé chez lui la convocation, a fait savoir Franck Anderson Kouassi, dans un échange téléphonique.

En fin de matinée, ce dimanche 22 mars 2020, le Front populaire ivoirien anime un point de presse, au siège du parti chez Aboudrahamane Sangaré, à ce sujet, a annoncé M. Anderson Kouassi.  

Cette convocation intervient une semaine après un meeting de la plateforme de l'opposition à Yamoussoukro, la capitale politique du pays, où Assoa Adou qui a appelé les militants à envahir les centres d'enrôlement des Cartes nationales d'identité (CNI), a exigé la gratuité de l'opération.

« M. Guikahué (secrétaire exécutif en chef du Pdci) avait dit que la Banque mondiale avait donné 30 milliards Fcfa (pour les CNI en Côte d'Ivoire ),  mais il était e (...)

 

Lire la suite sur APA





Photos inedites



Facebook

Interview