Flash info

Côte d’Ivoire: Gbagbo n’a pas mandaté Affi pour discuter avec Ouattara, Me Habiba Touré



Me Habiba Touré, ancienne avocate de Laurent Gbagbo, a indiqué lundi que l’ex-président ivoirien, en liberté conditionnelle à Bruxelles, “n’a jamais mandaté, ni autorité une quelconque intervention, en son nom’’ de son ancien Premier ministre Pascal Affi N’guessan, pour discuter des conditions de son retour en Côte d’Ivoire avec les autorités ivoiriennes, dans un communiqué.

Me Habiba Touré, une amie à Nadi Bamba, chargée actuellement du secrétariat de Laurent Gbagbo à Bruxelles, ne dit pas si elle intervient au nom de Laurent Gbagbo ou en son nom propre.

« Le Président Laurent Gbagbo n’a jamais mandaté, ni autorisé une quelconque intervention, en son nom, de Monsieur Pascal Affi N’guessan auprès des autorités ivoiriennes’’, a écrit Me Habiba Touré, dans le communiqué, en réaction à un article publié dans l’édition du 16 février 2020 de l’hebdomadaire Jeune Afrique, intitulé «La stratégie de Laurent Gbagbo pour contrer l’influence de Simone au FPI».

Dans l’article, il est écrit que M. Affi N’guessan “a proposé à l’ancien chef de l’Etat-qui a accepté-de négocier en son nom avec’’ le président ivoirien Alassane Ouattara.

“Outre le caractère parfaitement mensonger du titre de cet article, il est encore fait état de ce que le président Laurent Gbagbo aurait accepté que son ancien Premier Ministre, Monsieur Pascal Affi N’guessan négocie en son nom avec le camp Ouattara. Cela est faux’’, a-t-telle assuré, dans le communiqué, signé depuis Paris.

De retour de Bruxelles, où il avait rencontré M. Gbagbo, le président du Front populaire ivoirien (FPI), Pascal Affi N’guessan, a échangé jeudi en tête-à tête avec le vice-président de la République Daniel Kablan Duncan pour discuter des conditions du retour en Côte d’Ivoire de l’ancien chef de l’Etat, fondateur du FPI.

“Nous sommes venus voir avec le chef de l’Etat ce qu’il faut faire pour que le retour du président Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé participe de la dynamique de réconciliation nationale et de reconstruction de notre pays’’, avait déclaré M. Affi N’guessan, face aux journalistes présents, après la rencontre au palais de la présidence.

Selon Me Habiba Touré, lors de la dernière rencontre entre les deux hommes, à laquelle elle a également participé à Bruxelles, “il n’y a eu qu’une causerie cordiale (…) sans qu’aucun sujet d’ordre politique ne soit abordé’’.

Répondant à une question dans une interview publiée dans le même numéro de l’hebdomadaire Jeune Afrique, M. Affi N’guessan a indiqué qu’il n’a pas été missionné par M. Gbagbo, précisant que son action est une initiative personnelle

“Il ne me l’a pas demandé, mais il n’est pas opposé à ce qui peut mener à l’apaisement, à la réconciliation. Il pense pouvoir y jouer un rôle important’’.





Photos inedites



Facebook

Interview