Flash info

REPONSE AUX DETRACTEURS DE AHOUSSOU



Un texte non signé, d’un auteur à esprit retors et belliqueux, qui n’est même pas capable d’avoir le courage de ses opinions- son texte étant anonyme - circule sur les réseaux sociaux et accuse Ahoussou Jeannot de tous les maux pour, entre autres, « avoir invité le Président Ouattara et le Gouvernement à l’ouverture de la première cession du Sénat », le jeudi 11 Avril 2019, le traitant « d’allassaniste » et de trahir le PDCI.  Evidemment, ses genres de propos ne peuvent venir que de gens qui ne comprennent rien dans le fonctionnement d’un Etat et en politique.
Faire une adresse ou une communication au Parlement (Assemblée Nationale et Sénat) est un droit constitutionnel du Président de la République (cf. la Constitution ivoirienne). Et le Président de la République peut en faire usage à tout moment.  Parce que le Président Ouattara est RDR et président du RHDP et Ahoussou, militant du PDCI-RDA, ce dernier doit-il ou peut-il faire opposition à l’usage du droit constitutionnel du Président de la République ? Evoquer un tel acte est totalement ridicule !


En Côte d’Ivoire, tout n’est pas que politique : il y a la République (régie par des lois), le pays (habité par des gens bien sensés et bien-pensants) qui nous unissent : la loi nous oblige à l’unité dans nos différences ; le bon sens le nous commande. Ouattara, RDR-RHDP n’est pas l’ennemi de Jeannot Ahoussou, PDCI-RDA. Ils sont des adversaires politiques, naguère alliés, servant l’unique et même nation : la Côte d’Ivoire qui a besoin de paix et de fraternisation.  Il n’y a pas de haine réciproque entre les deux. Les différences de points de vue ou de positions politiques sont la source du progrès de l’humanité depuis la nuit des temps.  Et puis, la Côte d’Ivoire, a-t-on besoin de le dire, ne milite dans aucun parti politique. Or, c’est elle qui doit primer sur tout ; Alors, arrêtons nos négrités abrutissantes et ahurrissantes.


Aux Etats-Unis, l’ancien gouverneur de la Californie, Arnold SCHWARZENEGGER (Républicain) est marié à une nièce (Démocrate) du Président Kennedy. James CARVILLE, écrivain et grand idéologue du Parti Démocrate a pour épouse une fervente militante du Parti Républicain. Dans cette même Amérique, il est très fréquent de rencontrer Démocrates et Républicains partenaires et actionnaires dans les mêmes entreprises. Quelle hauteur d’esprit de gens civilisés ! L’Amérique et le dollar ne militent non plus dans aucun parti politique.
Maintenant, que l’auteur du texte publié, de façon anonyme, haïsse le Président Ouattara et/ou Ahoussou Jeannot, c’est son droit le plus absolu de nègre haineux. Mais, il ne peut contaminer ni Ouattara ni Ahoussou ni la très large majorité des ivoiriens qui aspirent à la paix, à la fraternité et au bien-être dans une Côte d’Ivoire réconciliée où le respect d’autrui et de sa différence doit demeurer sacro-saint.


 Quand les nègres comprendront-ils que la politique est le jeu des intérêts partisans basé sur des compromis ? Or, on ne peut obtenir de compromis qu’en dialoguant avec l’autre. Et le président Houphouët de dire : « le dialogue est l’arme des forts et non des gens faibles ».
Du reste, je plains l’auteur anonyme de l’article en question, parce que, comme le disent Nicolas DOMENACH et Maurice ZSAFRAN, « la haine et le mépris rendent inintelligent ».


                                                                              Dr Jean Diggli, professeur d’économie aux USA





Photos inedites



Facebook

Interview