Flash info

Birmanie: l'armée arrête Aung San Suu Kyi et déclare l'état d'urgence pour un an



Il y a encore peu d’images de cette nuit birmane, et pour cause. Dès 3 heures, heure locale, ce lundi matin, le réseau internet s’effondre : 75 % des niveaux ordinaires, puis c’est le black out, notamment dans la capitale. Les réseaux de téléphonie mobile sont également partiellement interrompus. Le soulèvement militaire a commencé.

La présence de militaires est rapportée dans les rue de Naypyidaw et à Rangoun. Le porte-parole de la Ligne nationale pour la démocratie confirme qu’Aung San Suu kyi et le président birman ont été emmené par l’armée. « Nous avons entendu dire qu'elle est détenue à Naypyidaw. Nous supposons que l'armée est en train d'organiser un coup d'État. »

 

La suite





Photos inedites



Facebook

Interview