Flash info

Mousson: des dizaines de morts au Népal, au Bangladesh et en Inde



La mousson fait des ravages en Asie du Sud depuis plusieurs jours. Les pluies diluviennes qui s’abattent chaque année sur la région de fin juin à septembre ont déjà fait des dizaines de morts au Népal, au Bangladesh ainsi que dans le nord-est de l’Inde.

Avec notre correspondant à New Delhi,  Antoine Guinard

L’armée a été déployée dans les rues de Katmandou, la capitale du Népal, pour secourir les résidents pris au piège par des inondations éclair ces derniers jours.

Depuis le début de la mousson, des glissements de terrain et la montée rapides des eaux, provoquées par des pluies diluviennes ont déjà tué plus d’une cinquantaine de personnes dans ce petit pays himalayen. Les autorités font déjà état d’une dizaine de milliers de déplacés.

1 800 villages inondés en Inde

Le Bangladesh subit chaque année des inondations dévastatrices, dû à sa topographie. Le pays est également sous les eaux et des dizaines de milliers d’habitations ont été submergées.

Plusieurs décès ont également été rapportés dans les camps de réfugiés rohingyas du pays. Selon l’Unicef, 3 000 familles ont été affectées par les inondations dans ces camps qui hébergent plus de 700 000 réfugiés.
En Inde, la mousson fait des ravages dans le nord-est du pays. 1800 villages sont déjà inondés.
Arindam DEY / AFP

En Inde, la mousson fait elle aussi des ravages dans le nord-est, notamment dans l’État de l’Assam, voisin du Bangladesh. Le fleuve Brahmapoutre, qui traverse la région, est sorti de son lit et a inondé plus de 1 800 villages.

Bombay connait ses plus importantes précipitations depuis 10 ans. Le bilan est déjà d’une trentaine de morts depuis la fin du mois de juin. L’année dernière, la mousson avait fait plus de 1 000 morts en Asie du sud, dont plus de 480 dans l’État indien du Kerala, qui a connu ses pires inondations depuis un siècle.





Photos inedites



Facebook

Interview