Flash info

Bangladesh : ‘l’homme-arbre’ demande à être amputé pour soulager sa douleur



Un Bangladais surnommé ‘l’homme-arbre’ en raison des verrues à l’allure d’écorce sur son corps a déclaré lundi qu’il voulait que ses mains soient amputées pour le soulager d’une douleur insupportable.

Abul Bajandar, 28 ans, a subi 25 opérations depuis 2016 pour enlever les verrues de ses mains et pieds causées par un syndrome rare.

Les médecins croyaient avoir guéri la maladie, mais Bajandar a fui une clinique de Dhaka en mai 2018 après une rechute.

Le père d’un enfant a été réadmis à l’hôpital en janvier parce que son état s’est aggravé. « Je ne supporte plus la douleur. Je n’arrive pas à dormir la nuit. J’ai demandé aux médecins de me couper les mains pour avoir au moins du répit », a-t-il confié à l’AFP.

Sa mère, Amina Bibi, soutient cette démarche : « Au moins il sera libéré de la douleur. C’est l’enfer », a-t-elle déclaré.

Abul Bajandar souffre d’épidermodysplasie verruciforme, une maladie génétique rare également connue sous le nom de « syndrome de l’homme-arbre ».

Le jeune homme veut aller à l’étranger pour subi un meilleur traitement, mais il n’a pas l’argent pour couvrir les dépenses.

Samanta Lal Sen, le chirurgien plastique en chef du Dhaka Medical College Hospital, a déclaré qu’une commission de sept médecins se réunira ce mardi pour discuter du cas Bajandar.

« Il a donné son opinion personnelle. Mais nous déciderons de la meilleure solution pour lui », a déclaré Samanta Lal.

Le Premier ministre Sheikh Hasina avait promis un traitement gratuit pour Bajandar après que son cas a fait la Une des journaux nationaux et internationaux.

Moins d’une demi-douzaine de personnes à travers le monde seraient atteintes de cette maladie.





Photos inedites



Facebook

Interview