Flash info

Des ventes d'armes à l'Arabie saoudite bloquées au Royaume-Uni et aux États-Unis



Le gouvernement britannique va suspendre l'attribution à l’Arabie saoudite de nouveaux contrats de ventes d'armes pouvant être utilisées au Yémen. Une décision de la cour d'appel de Londres qui appelle le gouvernement à « reconsidérer » ses pratiques en la matière. Dans le même temps, le Sénat américain a bloqué un important contrat d'armement avec l'Arabie saoudite pour dénoncer les ravages de la guerre au Yémen et l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi.

Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

La décision de la cour d’appel de Londres intervient à la suite d’une longue bataille entamée en 2015 par une organisation qui milite contre le commerce des armes et voulait obliger le gouvernement britannique à suspendre ses ventes de bombes et d’avions de chasse à Riyad.

L’Arabie saoudite est impliquée militairement au Yémen depuis 4 ans dans une guerre civile sanglante. Selon l’ONG, le Royaume-Uni s’est rendu coupable de « violations graves et répétées » du droit humanitaire international en fournissant des armes à la coalition se battant au Yémen.

La cour d’appel de Londres a estimé que la vente d’armes avait été entachée d’une « erreur de droit » dans le contexte de la guerre et demande à Londres de reconsidérer la question.

lire la suite sur





Photos inedites



Facebook

Interview