Flash info

Menace terroriste: le couvre-feu prolongé au Burkina Faso



Le gouverneur de la région de l’Est du Burkina Faso a annoncé le 5 juin 2019, la prolongation d’un mois du couvre-feu en raison de la menace terroriste.

 

« En vue de consolider les acquis enregistrés lors de l’opération militaire ‘Otapuanu’, dans sa circonscription administrative et en raison de la recrudescence des attaques ou des menaces d’attaques terroristes dans certaines zones ciblées, les horaires de couvre-feu sont reconduits selon les dispositions », a écrit le gouverneur dans un communiqué. »

Ainsi pour compter du vendredi 7 juin au samedi 6 juillet les heures du couvre-feu restent inchangées de minuit à 4 heures du matin dans la ville de Fada N’gourma. En ce qui concerne les autres localités de la région elles demeurent de 19 heures 30 minutes à 4 heures du matin », souligne le communiqué.

Couvre-feu prolongé au Burkina Faso

Le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à une recrudescence des attaques terroristes, qui ont fait plus de 300 morts et des milliers de déplacés. La capitale Ouagadougou a été frappée trois fois en moins de deux ans.

Depuis le début de l’année, l’armée a multiplié les opérations antiterroristes, notamment dans le nord et l’est du pays. 14 provinces sur les 45 que compte le Burkina Faso sont sous état d’urgence depuis fin décembre 2018.





Photos inedites



Facebook

Interview