Flash info

Au Cameroun, des dizaines de combattants déposent les armes



Les régions anglophones du Cameroun, secouées par un conflit armé, comptent aujourd'hui sept milices armées ayant entre 2 000 et 4 000 combattants, selon une estimation de l'ONG International Crisis Group.

BBC Afrique a rencontré certains des ex-combattants sécessionnistes, qui vivent au centre DDR de Bamenda, la ville chef-lieu de la région du Nord-Ouest.

A ce jour, 35 ex-combattants, hommes et femmes, vivent dans le centre de désarmement, démobilisation et réinsertion de Bamenda. Ces jeunes, dont l'âge varie entre 14 et 25 ans, ont combattu dans les rangs des Ambas, le nom donné aux séparatistes armés anglophones.

Lire la suite sur





Photos inedites



Facebook

Interview