Flash info

Une trentaine de professionnels de la santé sont morts d'Ebola en RDC



En République démocratique du Congo, une trentaine de professionnels de la santé sont morts du virus Ebola, depuis le début de cette épidémie en août dernier, annoncent les autorités.

Les efforts déployés pour contenir le dernier foyer de la maladie sont entravés par les troubles persistants à l'Est du pays.

Selon le ministère de la Santé, 101 professionnels de la santé ont été infectés par le virus Ebola dans les provinces du Nord-Kivu et de l'Ituri, situées dans l'est de la République démocratique du Congo.

La même source précise que 34 agents de santé sont morts de la maladie.

Ces chiffres illustrent le lourd tribut payé par les professionnels de la santé en neuf mois d'épidémie.

Exposés au virus, le personnel soignant est également confronté à des menaces sécuritaires dans l'est du pays, qui est en proie à l'activisme des groupes armés.

Il y a trois semaines, médecins et infirmiers sont descendus dans les rues de Butembo, le dernier foyer de la maladie, pour dénoncer les attaques dont ils font l'objet.

Ces attaques répétées contre les centres de traitement de la fièvre Ebola et contre le personnel soignant entravent les efforts visant à contenir la maladie.

Plus de 1 000 personnes sont mortes de fièvre hémorragique Ebola dans l'est de la RDC depuis août dernier. Le pays est souvent confronté au virus Ebola.





Photos inedites



Facebook

Interview