Flash info

Signature de plusieurs accords pour accroître la production de riz en Côte d'Ivoire



Selon le ministre de la Promotion de la riziculture, Gaoussou Touré, le premier accord signé avec le groupe SOLEVO Côte d'Ivoire, permettra la livraison aux agriculteurs des engrais adaptés de bonne qualité à moindre coût.

Quant au deuxième accord signé avec le Centre du riz pour l'Afrique ( AFRICA RICE) et le Centre national de recherche agronomique ( CNRA), a ajouté M. Touré, il permettra de mettre à la disposition des leaders de pôle des semences certifiées à haut rendement de qualité qui assureront la production de riz Ivoire.

 Poursuivant, il a fait savoir que l'année 2021 permettra d'amorcer la mise en oeuvre de cette SNDR 2020-2030. Parlant des préparatifs de cette stratégie, M. Touré s'est félicité de ce qu'elle avance bien, énumérant des actions déjà entreprises.

« Les besoins en engrais qui se chiffrent à plus de 60 milliards FCFA seront satisfaits à 100% grâce aux accords signés... Les consommations en herbicides et insecticides estimées à 31 milliards FCFA seront couvertes à 100% grâce aux accords à signer», a entre autres, assuré M. Touré.

« Ces accords viennent à point nommés car ils solutionneront les épineux problèmes d'approvisionnement des riziculteurs en semences, engrais, herbicide et insecticide de qualité aux meilleurs prix», a également souligné M. Touré.

 « Nous sommes déterminés à participer à la dynamique de transformation du continent africain... Nous mettrons  à la disposition des agriculteurs une large gamme  de produits phytosanitaires et nous contribuerons à leur formation. Nous avons hâte que ce partenariat soit sur les rails », a dit Marc Desenfant, le directeur général de SOLEVO Côte d'Ivoire.

« Le CNRA s'engage à exécuter les charges qui lui seront confiées dans le cadre du présent accord. Nous apporterons notre contribution scientifique pour relever le défi de la production de riz », a promis Yté Wongbé, le directeur général de cette institution de recherche agronomique en Côte d'Ivoire.

Le gouvernement ivoirien a adopté en mars dernier la stratégie nationale de développement de la riziculture ( SNDR 2020-2030). Cette stratégie vise notamment, à assurer à la Côte d'Ivoire l'autosuffisance en riz de bonne qualité avant 2025 et faire du pays, un des plus gros exportateurs africains de riz à l'horizon 2030.

LB/ls/APA





Photos inedites



Facebook

Interview