Flash info

Production nationale de cacao : le gouvernement vise une transformation locale



Au cours de l’ouverture de la 6ème édition de la Journée Nationale du Cacao et du Chocolat (JNCC), le 30 septembre 2019 à Abidjan, le ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement rural, Kobénan Kouassi Adjoumani, a rappelé l’ambition du gouvernement de transformer localement la production nationale de cacao.

« Notre ambition est la transformation locale de la production nationale de cacao, afin d’y apporter une plus-value, car notre pays, avec plus de 40% de l’offre mondiale de fèves de cacao, ne transforme pour l’instant que 33% de sa production », a indiqué Kobénan Kouassi Adjoumani qui représentait le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, parrain de la cérémonie.

 Pour atteindre cet objectif, a expliqué le ministre, le gouvernement a pris des dispositions, en vue d’améliorer la compétitivité des entreprises de broyage et de promouvoir les investissements privés. Il s’agit, entre autres, de la création d’une plateforme d’échanges sur les préoccupations relatives à la compétitivité des industriels, des facilités ou des arrangements fiscaux accordés aux unités industrielles de broyage de cacao et des mesures incitatives pour permettre aux opérateurs installés d’être au plein emploi de leur capacité de transformation. Il a rappelé que le gouvernement a ouvert d’importants chantiers, afin de consolider les acquis obtenus et assurer le développement durable de la filière cacao.

 Notamment, la lutte contre la maladie Swollen Shoot du cacaoyer (un programme d’intensification de la lutte d’un coût de 22 milliards de FCFA, sur trois ans, a été lancé depuis janvier 2018 et vise à arracher 100 000 ha du verger infecté) et la recherche d’une stratégie commune entre la Côte d’Ivoire et le Ghana, en vue de mieux coordonner leurs actions de commercialisation du cacao.





Photos inedites



Facebook

Interview