Flash info



Plusieurs établissements scolaires et universitaires fermés en Côte-d’Ivoire



Plusieurs établissements scolaires et universitaires publics sont restés fermés mardi en Côte d’Ivoire, à l’appel des différents syndicats du secteur, en dépit des appels à la reprise des cours lancés par le gouvernement à l’endroit des enseignants qui observent depuis quelques semaines une grève.

Ecoles

“Par solidarité’’, les enseignants de l’Institut des sciences et techniques de la Communication (ISTC), qui jusque là n’observaient pas la grève, ont décidé de suspendre momentanément les cours.

La grève à l’université Félix Houphouët-Boigny de Cocody, la plus ancienne du pays, qui dure depuis bientôt deux mois a pris une nouvelle tournure le 19 février, à la suite de l’inculpation de deux leaders syndicaux.

Le professeur Johnson Zamina Kouassi et le Dr Joël Dadé, responsables de la Coordination des enseignants-chercheurs (CNEC), ont été interpelés et placés en garde à vue durant vingt-quatre heures avant d’être déférés devant le parquet, qui les a inculpés pour “troubles à l’ordre public et politique, séquestration, menaces et injures’’.

Depuis, ils ont écrouée à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).





Photos inedites



Facebook

Interview