Flash info

Le musée « Adama Toungara » d’Abobo en Côte-d’Ivoire ouvert le 11 mars prochain



Pr. Yacouba Konaté (commissaire général): « Ce musée est dans le dispositif du plan de rénovation d’Abobo »

Le 11 mars 2020, la commune d’Abobo inaugurera son ‘’Musée des cultures contemporaines Adama Toungara’’, du nom de l’ancien maire aujourd’hui, Grand médiateur de la République. Pour annoncer l’événement qui sera présidé par la première dame Dominique Ouattara, le professeur Yacouba Konaté, commissaire général et directeur du Marché des arts et spectacles d’Afrique (Masa) a donné une conférence de presse jeudi dernier à Abobo au sein dudit musée.

Le musée d’Abobo, belle œuvre architecturale est pour l’instant le plus grand musée de Côte d’Ivoire aux dires de Pr. Yacouba Konaté qui a vivement félicité l’ancien maire Adama Toungara qui a réalisé cette œuvre au rond-point d’Abobo, à travers sa fondation éponyme. « Selon les ouï-dire, Abobo est une commune dangereuse mais il y en a qui viennent à Abobo et y sortent intacts. Nous vivons dans une société où les préjugés ont la vie dure et installer à Abobo le plus beau musée d’art contemporain, je dis bravo. Certains auraient voulu qu’il soit construit à Cocody ou au Plateau. Mais il y a un travail de rénovation d’Abobo et ce musée est dans ce dispositif. Le rond-point sera un espace de convivialité qui va faire que, à Abobo les populations ne seront plus obligées de sortir (pour s’offrir du plaisir). Ce musée est fait pour Abobo », a commenté l’homme de culture. Pr. Yacouba Konaté a expliqué que le timing de l’ouverture de ce musée qui coïncide avec l’ouverture du Masa, s’inscrit dans une démarche de valorisation de la destination Abobo. Cette ouverture, a-t-il dit verra le déroulement du projet culturel ‘’Prête moi ton rêve’’ qui est une exposition itinérante.

 

Selon Bintou, la fille d’Adama Toungara à qui est confiée la gestion du musée, cette réalisation au cœur d’Abobo sera un tremplin pour les artistes et créateurs de la commune et constituera ainsi un interface entre Abobo et le monde extérieur. Elle a présenté le musée qui comprend une grande salle d’exposition de pièces, une bibliothèque, une médiathèque, un amphithéâtre, une cafétéria et des salles de conférence. Pr. Yacouba a expliqué que ce musée n’a pas vocation à renflouer les caisses de la Fondation Toungara, mais il sera à la recherche de partenariats afin de le faire vivre. De même, il a indiqué que cette œuvre n’est pas un investissement de la mairie d’Abobo mais qu’un partenariat unit les deux entités en vue du rayonnement culturel d’Abobo. Enfin, le conférencier a exposé des projets à court et long terme de ce musée. Entre autres des expositions comme celle des moyens collectionneurs et ‘’une histoire d’Abobo’’ qui consistera à exposer des photos de 30 grandes familles d’Abobo afin de retracer l’histoire de cette commune à la réputation controversée.





Photos inedites



Facebook

Interview